Certains objets représentent un risque particulier à assurer du fait de leur valeur unitaire élevée et doivent donc nous être déclarés à part du reste de vos biens : ce sont les objets de valeur.

Leur valeur est donc à déduire de votre capital mobilier, et à déclarer séparément. On vous explique comme faire dans cet article.

Pourquoi est-il important de nous déclarer vos objets de valeur ?

  • Parce que du fait de leur coût, ils présentent un plus grand risque à couvrir (notamment pour le vol), cela doit donc être pris en compte dans votre contrat.

  • Parce qu'ils sont indemnisés différemment du reste de vos biens.

  • Parce qu'en cas de sinistre, si vos objets de valeur n'ont pas été déclarés au contrat, nous ne pourrons pas les couvrir.

Qu'est-ce qui doit être déclaré en tant qu'objets de valeur ?

Le fait que vos biens entrent ou non dans la catégorie objets de valeur dépend de leur valeur unitaire.

Valeur unitaire minimale

Biens concernés

400€

  • Les bijoux : montres, pierres précieuses, perles, objets en métal précieux massif (or, argent, vermeil et platine)

  • Les instruments de musique

  • Les bouteilles de vin et spiritueux*

1800€

  • Les home-cinémas

  • Les collections*

5000€

  • Les ordinateurs ou autres objets électroniques

  • Les vêtements et sacs de luxe

  • Les œuvres d'art

  • Tout bien dépassant une valeur unitaire de 5000€

* Les bouteilles de vin et spiritueux ne sont à déclarer en tant qu’objet de valeur que si vous avez un contrat de type Luko ou GLISE. Elles n'entrent pas dans cette catégorie si vous avez un contrat Wakam pour appartement. Pour savoir quel est votre type de contrat, on vous dit tout ici.

*Comment définit-on une collection ?

  • C'est la réunion de plusieurs objets de même nature ayant un rapport entre eux et dont la valeur provient de leur rareté ou de leur ancienneté.

  • La perte d’un élément doit déprécier l’ensemble dans une proportion supérieure à la perte de ce seul élément.

Par exemple :

  • Une série complète d'encyclopédies anciennes est considérée comme une collection.
    → C'est un ensemble de livres, ils appartiennent à une même série, et tirent leur valeur de leur ancienneté. De ce fait, la perte d'un des livres de la série entraine une perte de valeur de toute la collection, car elle n'est plus complète.

  • À l'inverse, un ensemble de vinyles qui n'ont pas de rapport entre eux, n'est pas considéré comme une collection.
    → Ce sont bien des objets de même nature, qui tirent leur valeur de leur ancienneté ou rareté, mais ils n'ont pas de lien entre eux, et la perte d'un des vinyles ne déprécie pas les autres.

☝️ À savoir :

En cas de sinistre, vous serez indemnisé pour le ou les éléments endommagés ou perdus de la collection. La perte générale de valeur subie par la collection du fait de cette perte n'est en revanche par couverte.

Pour reprendre l'exemple de la série complète d'encyclopédies :
Si un sinistre survient et que deux tomes sont détruits, vous serez indemnisés pour la valeur des ouvrages perdus, mais pas pour la perte de valeur de la série devenue incomplète.

❗Attention :

  • Vos objets de valeur ne peuvent être couverts que dans le cadre d’un contrat pour votre résidence principale.

  • La couverture de vos biens de valeur est une option, disponible dans le cadre de notre offre Couverture étendue. Si vous êtes assuré en Minimum Légal et souhaitez les assurer, il faudra changer la formule de votre contrat.

  • Les objets de valeurs ne sont pas couverts s'ils sont stockés dans vos dépendances, à l’extérieur, ou dans les parties communes de votre immeuble.

  • Les fonds, espèces et valeurs conservés chez vous ne sont pas couverts par votre contrat Luko.

Avez-vous trouvé votre réponse?