Pour bien protéger votre logement, il faut déclarer le bon nombre de "pièces à vivre" dans votre contrat.

Les pièces à déclarer sont celle qui rassemble les critères suivants :

  • Vous pouvez vous y rassembler en famille, entre amis, etc.

  • Avec une hauteur sous plafond d'au moins 1,80 m

  • Cloisonnées par des murs

Ce sont toutes les pièces où vous menez vos activités au quotidien : votre salon, votre salle à manger, votre chambre, votre bureau, votre véranda où vous prenez le petit-déjeuner, etc.

❗ Inutile de prendre en compte les pièces “utilitaires” : votre cuisine, votre salle de bain, vos toilettes, votre dressing ou votre balcon. Ces pièces sont comptabilisées automatiquement par votre assureur.

☝️ Ces conditions sont particulières à chaque assurance.

Ma mezzanine, mes combles et mon sous-sol sont-ils à compter dans les pièces à vivre ?

Pour ces trois espaces particuliers, la règle est la même que pour le reste de votre logement. Si les trois critères (l’usage, la hauteur et les cloisons) sont remplis, alors les pièces sont à déclarer au même titre que les autres. Indépendamment de leur emplacement ou étage, c'est d'abord la fonction que vous attribuez à vos pièces qui compte à nos yeux.

☝️ Dans le cas d’une mezzanine, elle n’est à inclure dans le compte des pièces à vivre que si elle n'est pas facilement démontable, c'est-à-dire qu'elle est durablement ancrée dans les murs.

Que se passe-t-il si mon nombre de pièces change en cours de contrat ?

Si vous faites des travaux qui modifient significativement votre logement, comme un aménagement de vos combles, de votre sous-sol, où la construction d’une véranda : prévenez-nous ! Vous pouvez nous signaler ce changement via notre chat, ou par mail à hello@luko.eu.

Nous pourrons ainsi mettre à jour votre contrat pour que ces nouvelles pièces soient également couvertes. Le prix de vos cotisations pourrait augmenter un petit peu, car le risque à couvrir sera plus grand, mais c'est l'assurance d'être bien indemnisé.

❗ Si vous ne déclarez pas ces nouvelles pièces et qu'un sinistre a lieu, vos biens mobiliers et immobiliers risquent de ne pas être couverts, et dans certains cas votre contrat pourrait même être résilié. Et ce serait bien triste d'en arriver là.

Vous souhaitez être sûr que votre calcul est le bon ? Essayez notre outil dédié :

Avez-vous trouvé votre réponse?